© 2019 par La Philo de Sophie - Tous droits réservés

Designé par Stéphanie Francois

  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Sophie Shaguene

37, rue de Cernay

68520 BURNHAUPT-LE-BAS

sophie.schaguene@laphilodesophie.com

Égrégore : choisir ce que l'on nourrit

September 7, 2017

 

Ces derniers jours, j'ai eu l'occasion d'observer ce phénomène à plusieurs reprises.  J'ai beaucoup appris sur le sujet et je trouve intéressant de vous en parler. Un article un peu moins rigolo que d'habitude mais important pour le coup!

 

QU'EST CE QU'UN ÉGRÉGORE ?

 

Je vois cela comme un amalgame d'émotions (joie, tristesse, colère, peur..) qui se rassemblent selon leur vibration. Les égrégores peuvent donc vibrer "bas" ou vibrer "haut" et prendre différentes formes, associées aux intentions émises qui les ont formées. Ce n'est pas forcément quelque chose qui plane au dessus de la planète, loin au-dessus nos têtes,  et auxquels nous n'avons pas accès. il y en a tout autour de nous dans notre vie quotidienne, et beaucoup de ressentis que vous avez en entrant dans un lieu, proviennent de ces phénomènes.

Voici quelques exemples liés à mes dernières expériences.

 

LES LIEUX ET LA MÉMOIRE DES ÉMOTIONS

 

 

Il y a quelques jours, nous avions rendez vous à la CAF avec mon mari.

Un dossier à régler pour lequel nous devions déposer des papiers...

Des années que je n'y avais mit les pieds et des travaux de réaménagement ont été effectués. La caisse d'allocation familiale partage les locaux avec l'assurance maladie. Les 2 entrées sont séparées et les espaces intérieurs délimités par des rubans. L'ambiance je vous laisse imaginer, n'est pas folichonne... Et il y a la queue ... Comme vous êtes arrêtés dès l'entrée pour prendre un ticket, il suffit de 5 personnes devant vous, pour vous retrouver à attendre dehors.

À ce moment là, je ne fais pas vraiment attention aux énergies présentes. Et au moment où nous allons entrer dans le bâtiment, un homme dans une camionnette passant dans la rue crie : " Allez donc plutôt travailler ! Bande de fénéants! "...

Et là je sens. Au moment où je passe la porte, je sens ce mélange de honte, de colère et de tristesse qui me traverse. Ce n'est pas à moi je le sais. Mais en regardant autour de moi , je le vois planer au-dessus de tout le monde... Une brume opaque et grisâtre... Toutes les émotions de toutes les personnes passant par ce bâtiment s'agglutinaient en ce brouillard épais.  Personne n'avait réagit de façon visible à cette intervention. Mais tout était là, en eux et au-dessus de nous. Pour la première fois j'ai pris conscience d'une égrégore, elle était là avant notre arrivée et toutes ces émotions la nourrissaient un peu plus chaque jour...

 

 

Deux jours plus tard, j'ai eu l'occasion d'effectuer le nettoyage d'un lieu à distance, en tandem avec une magnifique personne, et épaulées par d'autres, suite à un appel à l'aide d'une amie de la famille habitant les lieux. Les phénomènes qui se produisaient dans la maison effrayaient les habitants.

La maison en question avait manifestement connu des heures très très sombres et je pèse mes mots...

Nous nous trouvions face à un égrégore, emplie de terreur, de peur et de colère. Sa vibration était tellement basse, tellement dense, qu'il avait pris la forme d'une entité effrayante. Nous n'avons pas été trop de deux, armées de notre foi et de notre confiance et surtout sans peur qui puisse la nourrir , pour permettre à ces mémoires de libérer les lieux. Ce moment impressionnant et hors du temps, qui pourrait être un scénario de film, m'a appris de quoi les égrégores étaient capables.

 

 

LES HAUTES FRÉQUENCES


 

D'un autre côté, il nous est tous également arrivé d'entrer dans des lieux empreints de vibrations très hautes. Que ce soit des des églises ou des maisons emplies de joie et de vie,nous nous y sentons bien dès que nous passons le pas de la porte. Les égrégores sont donc aussi de puissant flux d'énergie capables de vivifier un lieu ou des personnes.

Il n'est donc pas anodin de veiller à ce que nous vibrons. Que nos émotions soit joie, tristesse, bonheur, colère, nous lâchons dans l'univers ces vibrations qui se reconnaîtront selon leur fréquences. Elles formeront alors comme des nuages d'émotions, qui grossiront selon ce que nous leur apporterons.

Nous avons la capacité de désamorcer les égrégores basses déjà présentes. Tout simplement en arrêtant de les alimenter... Et en choisissant de nourrir notre joie, nous alimentons les hautes fréquences qui auront toujours le dessus sur les basses vibrations, jusqu'à les transmuter en ondes positives.

C'est ici que les conseils d'éviter de regarder les informations et de les relayer sur les réseaux sociaux prennent tout leurs sens.

Relayons plutôt l'espoir, la joie, l'amour, la paix en cultivant tout cela en nous, un peu plus chaque jour !

 

 

J'aimerai finir par ce conte Cheerokee:

 

Nourrir le loup

 

Un vieil Indien Cherokee racontait la vie à ses petits-enfants...

Il leur dit : " Je ressens un grand tourment.
Dans mon âme se joue présentement une grande bataille.
Deux loups se confrontent.


Un des loups est méchant: il "est" la peur, la colère, l'envie, la peine,les ressentiments, l'infériorité, le mensonge, la compétition, l'orgueil.

les regrets, l'avidité, l'arrogance, l'apitoiement, la culpabilité,

L'autre est bon: il "est" la joie, la paix, l'amour, l'espoir, le partage,
la générosité, la vérité, la compassion, la confiance.

La même bataille se joue présentement en vous,
en chacun de nous, en fait.

Silencieux, les enfants réfléchissaient... Puis l'un d'eux dit :
" Grand-papa, lequel des loups va gagner " ?

 

Le vieux Cherokee répondit simplement :
" Celui que tu nourris".

Je vous aime ,

Sophie